Les édulcorants sont responsables de sécrétion d’insuline : faux

Publié le par Pour le plaisir du goût

EdulcorantLes édulcorants ont longtemps été accusés, à cause de leur goût sucré, de provoquer une sécrétion par réflexe gustatif d’hormones type insuline (qui gère l’excès de sucre sanguin en le stockant notamment) et donc de déstabiliser l’organisme. Mais les édulcorants ont subi de nombreuses études qui les ont « blanchis » de cette accusation. La prise d’édulcorants, comme Sucrettes®, ne provoquent donc aucune réaction physiologique. C’est d’ailleurs pourquoi les diabétiques en sont les premiers consommateurs.

 

Vrai-faux réalisé par Damien Galtier (nutritionniste)

www.sucrettes.com

Publié dans Les vrai-faux santé

Commenter cet article