« Grignoter » ne fait pas toujours grossir : vrai

Publié le par Pour le plaisir du goût

GrignotageTout dépend en fait de la fréquence des grignotages et des aliments choisis pendant les moments de « fringales ». Il est certain que consommer à longueur de journée des aliments qui se rajoutent aux calories apportées déjà par l’alimentation « classique » (repas du midi, dîner, petit déj.) ne peut que déséquilibrer la balance énergétique vers une prise de poids. Ceci est d’autant plus vrai quand le grignotage est source de calories vides (pâtisseries, sucreries, gâteaux apéritifs….), c’est-à-dire qui ne nourrissent pas et ne fournissent pas les vitamines et minéraux nécessaires à l’organisme. En revanche, faire des prises alimentaires (goûter, collations avant effort…) de façon intelligente et qui sont prises en compte dans l’alimentation globale de la journée (qui complètent donc l’apport calorique et non se rajoutent), qui plus est s’il s’agit d’aliments nutritionnellement intéressants (fruits secs, laitages, céréales complètes…), n’influence en rien une prise de poids. Et même, si on craque de temps en temps sur du chocolat, il est inutile de culpabiliser et de passer sur la balance : l’exception n’est pas un danger, la fréquence et les quantités étant plus importants.

 

Vrai-faux réalisé par Damien Galtier (nutritionniste)

www.sucrettes.com

Publié dans Les vrai-faux santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article